«

»

juin 06

Imprimer ceci Article

Le Solaire Thermique

Cette animation vous explique comment fonctionne un chauffe-eau solaire individuel (CESI) et un système solaire combiné (SSC). Ces systèmes vous permettent de réaliser de réelles économies d’énergie et de réduire votre facture d’électricité, gaz ou fuel servant à produire votre eau chaude sanitaire et votre chauffage.

 

Choisissez un système et cliquez sur les numéros pour en savoir plus sur les éléments qui le composent.

Ce module requiert Flash Player 9

 

Le chauffe-eau solaire individuel : simple et performant !

Un chauffe-eau solaire individuel permet d’assurer uniquement la production d’eau chaude sanitaire (ECS) pouvant couvrir de 40 à 70% des besoins d’une famille.

Des capteurs solaires, le plus souvent installés sur le toit, récoltent les calories de chaleur produites par le soleil. Celles-ci sont ensuite conduites à un ballon solaire grâce au fluide caloporteur qui circule dans les capteurs.

On distingue clairement 5 éléments principaux dans un chauffe-eau solaire :

  • des capteurs solaires, aussi appelée panneaux solaires, placés à l’extérieur pour recevoir les rayons du soleil,
  • un ensemble de régulation et de circulation, qui optimise l’apport d’énergie solaire vis à vis de l’appoint,
  • un ballon de stockage d’eau sanitaire, aussi appelé ballon solaire,
  • un mitigeur, qui régule le débit et la température de l’eau en provenance du ballon,
  • un système d’appoint, parfois intégré directement au ballon, qui assure en complément la production d’eau chaude sanitaire.

 

Le système solaire combiné : 2 en 1 solaire !

Le système solaire combiné (SSC) permet de couvrir jusqu’à 60 % des besoins en eau chaude sanitaire et 20 à 60 % des besoins en chauffage annuels d’une maison.

Tout comme le CESI, des capteurs solaires se chargent de récupérer la chaleur du soleil et de la restituer au ballon solaire qui la transmet au réseau de chauffage.

Ce système est souvent installé dans les logements neufs, mais convient également lors d’une rénovation, du moment que les émetteurs de chaleur peuvent fonctionner à basse température.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ssf-construisons-durable.com/blog/?p=354

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>